Jean Peské (1870-1949)

Le marché aux canards à Saint Jean de Monts

 

Crayon sur papier

Situé « Le marché aux canards à Saint Jean de Monts » et signé « Peské » en bas à droite

31,5 x 48 cm

Vendu / Sold

L’artiste

Jean Peské, né le 27 juillet 1870 en Ukraine et mort en 1949, est un peintre et graveur français d’origine russo-polonaise.

Jean Peské a d’abord suivi les cours de l’École de peinture de Kiev, puis ceux de l’École des beaux-arts d’Odessa et de celle de Varsovie. Par la suite, ayant hérité de son père à l’âge de 21 ans, il a utilisé les moyens dont il disposait pour émigrer en France en 1891.

Il s’inscrivit à l’Académie Julian, où il reçut les enseignements de Jean-Paul Laurens et de Benjamin-Constant. Simultanément, il se fit à ses heures de loisir des amis dans les milieux polonais de la capitale, parmi lesquels la future Marie Curie, avec laquelle il resta longtemps lié. Il se lia d’amitié avec Guillaume Apollinaire.

Il y entra rapidement en relation avec Signac, Pissarro, Bonnard, Vuillard. Sous l’influence de Signac, il s’essaya au pointillisme. Il s’intégra aussi au groupe des Nabis, entre 1895 et 1900, et exposa avec Sérusier, Bonnard et Vuillard, chez Le Barc de Bouteville. À partir de 1900, il trouva sa place parmi les post-impressionnistes.

Il exposa maintes fois à partir de 1895, au Salon des Indépendants, au Salon d’automne, et par la suite dans les plus grandes galeries. Il accéda à une grande notoriété entre les années 1920 et 1940.

Entre les deux guerres, il eut des clients très importants, notamment Hennesy et Llinas. Il présenta aussi ses dessins à Georges Clemenceau, qui fut l’un de ses admirateurs, et la Chalcographie du Louvre lui acheta un certain nombre de gravures.
Il a peint à l’huile, à l’aquarelle, gravé et dessiné. Il rehaussait ses dessins de lavis à l’encre de Chine.
Extrait de wikipedia.

Pour de plus amples informations concernant cette œuvre, n’hésitez pas à nous contacter.